Infos Utiles

Comment sais-je si une chaussure me convient?


Vous devez tout d'abord savoir qu'une chaussure se divise en trois parties :

  • le talon
  • le medio pied
  • l'avant pied

Votre talon doit rester bloquer dans le contrefort postérieur de la chaussure quand vous courez ou quand vous marchez. Certains modèles de lacets peuvent vous aider à mieux maintenir le talon de votre pied au fond de la chaussure.

La longueur de la chaussure et la hauteur de tige au niveau des orteils vont dépendre de l'usage de la chaussure et notamment du kilométrage parcouru. En général, plus vous courez, plus grande sera la pointure de la chaussure, car votre pied gonfle en courant et le pied a besoin de glisser dans la chaussure : n'oubliez pas que la chaussure est fixe au sol, alors que le mouvement que vous engendrez déplace le corps, souvent vers l'avant. Un marathonien a approximativement besoin d'un espace entre l'extrémité antérieur de vos orteils et le bout de la chaussure qui correspond à la largeur de votre premier orteil. Les coureurs qui courent rarement plus de 30 minutes peuvent se contenter d'une demi-largeur à l'extrémité de leurs orteils. Si vous avez déjà eu des ongles noirs (hématomes sous l'ongle) ou des ampoules à l'extrémité de vos orteils, cela signifie que vos chaussures sont trop petites ou inadaptées à l'effort que vous pratiquez.

La position du medio pied est très importante. La chaussure doit créer dans cette zone une sensation de maintien, d'enveloppement du pied, sans être trop serré. Vous ne devez pas ressentir de points de pression. Si l'arche interne de votre pied ne correspond pas avec le soutien de voûte plantaire de la chaussure, si les deux parties ne «s'emboîtent pas bien», vous n'aimerez probablement pas cette chaussure. Une chaussure, qui est trop spacieuse, causera inévitablement des ampoules et des ongles noirs. Si vous avez besoin de lacer fortement vos chaussures, celles-ci sont trop grandes pour vous.

Cependant pour acheter vos chaussures, vous avez souvent tous des critères propres. Certains d'entre nous préféreront une chaussure de trail alors que d'autres feront confiance à une marque de chaussure qui leur aura toujours convenu. Avec l'habitude de changer de chaussures, petit à petit, vous serez instinctivement si cette chaussure vous conviendra ou pas.

Combien de temps dure une chaussure de running?


La durée de vie des chaussures de running est fonction de l'usage que l'on en fait, du poids du coureur et du type de chaussures. Plus les chaussures sont légères, plus la semelle de la chaussure se tassera et les molécules des matériaux qui constituent cette semelle perdront leurs propriétés mécaniques, notamment l'amortissement et la force de restitution. Le sol sur lequel vous vous entraînez conditionnera l'usure : en forêt sur sol boueux, la chaussure s'usera plus vite que sur une piste d'athlétisme. Vous pouvez regarder sur les flancs des semelles des chaussures l'usure de cette dernière par l'apparition de rides, notamment croisées à l'endroit où le talon attaque le sol (normalement talon externe) et à l'endroit où tout le poids du corps vient s'effondrer (talon interne et bord interne de l'avant pied). L'abrasion de la semelle de contact avec le sol est un bon indicateur d'usure de la chaussure. Celle-ci dépend de plusieurs facteurs déjà cités ci-dessus mais surtout du bon ou du mauvais déroulement du pied au sol : une attaque du sol par l'avant pied, en « giflant » le sol usera plus vite cette semelle de contact.

Quelle sorte de chaussettes dois-je porter?


 Vos chaussettes habituelles sont peut être confortable, mais essayez de ne pas mettre de chaussettes en coton. En effet, le coton absorbe la sudation du pied et la laisse contre la peau. Une peau moite est plus vulnérable aux frottements et aux ampoules. Les chaussettes synthétiques en matériau technique sont étudiées pour évacuer la transpiration et laisser la peau sèche. De ce fait, on a moins la sensation de gonflement du pied dans la chaussure. Il existe des chaussettes à double parois qui diminuent encore plus le risque de lésion cutanée et d'échauffement. Essayez en, c'est surprenant.

Ais-je besoin d'une deuxième paire de chaussures ?


 Contrairement à un mythe populaire, les études ont montré que les chaussures de running ne se régénèrent pas si on alterne les courses avec deux paires. Donc, il n'est pas nécessaire d'en avoir deux paires.
 Les coureurs qui alternent les sorties longues sur route, les entraînements sur piste ou les sorties en sous bois ont besoin d'avoir deux ou trois paires adaptées aux terrains sur lesquels ils courent.
 En compétition, on peut également choisir une paire plus légère, car une économie de quelques grammes à chaque pas, se transforme en tonnes à la fin d'un marathon, par exemple. D'un autre côté, si vous privilégiez le plaisir au chrono, ce n'est pas utile d'acheter des chaussures trop légères, qui vous protégeront moins, assurez vous la protection et le confort.
 N'achetez pas une deuxième paire trop proche de votre objectif! Pour un marathon, achetez vos chaussures de course, idéalement, 2 mois avant la course pour faire certaines sorties durant votre préparation.
 Achetez toujours des chaussures universelles ou neutres. C'est votre podo-orthésiste par une correction adaptée à vos pieds qui se chargera de lutter contre la pronation ou la supination. C'est votre podo-orthésiste qui vous conseillera pour acheter vos chaussures. Certains pieds hyper pronateurs nécessiteront des chaussures pour pieds pronateurs. C'est rare!
 La chose la plus importante que vous devez retenir, c'est le nombre de kilomètres que vous accumulez avec chaque paire, pour ne pas dépasser les 800km

Combien de temps faut-il pour s'habituer à une paire de chaussures?


 N'attendez pas qu'elles se fassent! Vous devez vous sentir très bien dès la première sortie, car les chaussures sont faites avec des matériaux très souples, et elles n'ont pas besoin d'être portées comme des chaussures de montagne longtemps avant une course. Si vous ne vous sentez pas bien dès la première fois, ça n'ira jamais. N'achetez pas ce modèle.

 

 

 

Arsène AYEBI
Podo-orthésiste

Sur RDV du Lundi au Vendredi
de 8h à 12h et de 13h 30 à 18h30.

Samedi de  9h à 13h.

Rue Pichard 11, 1003 Lausanne
Tél: +41 (0)21 311 87 18
Mobile: +41 (0)76 320 73 65
ayebi(at)podo-concept.com

 

Consultations au domaine du Pra Romand
Uniquement sur rendez-vous

 
Facebook
Rejoignez nous sur Facebook